Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

La ville de Lens va accueillir une antenne du Louvre en 2009

La stratégie d'essaimage de cette institution de la culture française suscite bien des réticences : notamment en ce qui concerne le projet prévu à Abu Dhabi, aux Émirats. Il est vrai que le Louvre à Lens, en comparaison, prête moins à débat…

Mais du point de vue de la ville, et même de toute la région, le défi est de taille. Bien entendu, tout le monde a à l’esprit le succès du Guggenheim de Bilbao et la stratégie de revitalisation engagée par la ville. Bilbao a créé un projet qui s’appuie sur ce formidable ingrédient qu’est pour elle ce centre d’art.

La ville de Lens a été choisie parmi 5 autres villes concurrentes : Amiens, Arras, Boulogne-sur-Mer, Calais et Valenciennes

Le site web www.lens-tourisme.fr présente quelques informations intéressantes. Ce site émane d’une association créée « pour accompagner le Musée » dixit le site de la mairie (ici).

Elle a pour objectifs de :
Accompagner la réussite du Louvre-Lens en proposant des initiatives émanant de la société civile.
Sensibiliser et informer la population sur les enjeux du Louvre-Lens
Fédérer et promouvoir les initiatives pour et autour du Louvre-Lens



Projet du Louvre Lens :
600 œuvres « de notoriété internationale »
Bâtiment de 17.000 à 22.000 m2
Investissent : 105 millions d’euros
Budget de fonctionnement estimé : 10 – 12 millions / an
Fréquentation prévue : 500.000 visiteurs / an

« Tout cela devrait contribuer à donner du Nord-Pas-de-Calais l’image d’une région dynamique et créative ouverte sur le monde »

Avec le « cercle Louvre Lens Entreprise », les responsables ouvrent la voie des partenariats public / privé, bien que cela semble assez timide.

Les projets urbains semblent à la hauteur de l’enjeu : aménagements des transports, TGV direct avec Paris, animations commerciales pour « retenir les visiteurs du musée et éviter qu’ils repartent directement sur Lille ».

Mais au-delà de la question des projets, devrait se poser pour Lens celle du projet, qui n’est pas  visible du tout. On voit bien que le Louvre doit faire profiter la ville d’un véritable renouveau. Cependant, un tel projet n’est viable que dans une perspective plus globale de développement de la ville et notamment de sa marque : que va devenir la marque Lens ? Ne devrait-elle pas prendre les devants pour travailler son identité au-delà d’un fonctionnalisme transport / commercial à la mode mais sans beaucoup de fond ? Quel est le projet de la ville : devenir une ville postindustrielle créative et profiter de friches pour attirer une classe créative (problème de taille critique alors) ? Se transformer en ville bourgeoise, comme peut l’être, semble-t-il, Arras ? Se transformer en centre de tourisme autour du projet du Louvre ? Ces questions se posent dans la mesure où la stratégie de la ville, dans une lecture un peu superficielle de ses documents de communication, n’est pas visible. Il serait intéressant d’en savoir plus, tant pour les habitants (d’abord, mais peut-être en savent-ils plus ?), les entreprises de la région ou que la ville voudrait séduire, les touriste potentiels ou instances de tourisme.

Les 6 projets pour le bâtiment sont visibles ici.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :