Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

Saint-Petersbourg est la porte symbolique de la Russie (voir un essai de marquage de la ville).

Poutine veut faire de Saint Petersbourg le symbole de la Russie. Le G8 de juillet 2006, organisé dans la ville, s'intègre apparemment dans une stratégie de branding globale. Le palais Constantin, où le G8 se déroule, a été complètement rénové pour l'occasion (budget de 330 millions de dollars).

Le Président russe est en train de déplacer les archives nationales au profit d'une "bibliothèque présidentielle". Cette volonté a bien entendu irrité les intellectuels du pays. Mais la stratégie présidentielle semble se construire avec cette ville à la forte symbolique.

Ce n'est pas tout, Poutine a aussi installé dans la ville impériale la première chaîne régionale diffusée sur tout le territoire russe (ce n'est pas rien). Bien entendu, il s'agit d'habiles jeux d'alliances politiques au sein desquels la ville joue un rôle important.

Je rappelle que Saint-Petersbourg avait laissé le rôle de principale ville russe à Moscou en 1918, après la révolution de 1917 et la prise de pouvoir des bolcheviks. Place de luttes politiques, la ville s'est appelée Saint-Pertsbourg, Petrograd puis Leningrad pour revenir à son nom d'origine.

En terme d'image, Saint-Petersbourg bénéficie d'une aura importante en matière de culture, d'histoire et d'architecture, ce qui est moins le cas de la capitale politique et économique Moscou.

Peut-être faut-il aussi préciser que Vladimir Poutine y est né, à Saint-Petersbourg...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :