Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

3 ans et quelques mois de travail intensif
1 étude de cas recherche-action (merci Maurice - branding my city)
des kilomètres entre Toulouse et Nantes (voiture, train, avion raté)
506 pages pour le document final
30 heures (+) d'entretiens - transcrits, plus de 350 pages
des heures et des heures de discussions avec des gens passionants, ouverts et intelligents
des moments innombrables de doutes (toujours, il paraît que ça fait partie de l'esprit scientifique)
des moments de jubilation (quand ça avance, un chercheur ça trouve aussi)
9 cahiers de journal de terrain (100 pages chacun)
de multiples versions révisées et amendées
3 autres chercheurs mobilisés sur la méthode (Fatim, Laurent, Karim, merci encore)

Et...
voici un résumé de mon travail doctoral sur la marque de ville, en quelques lignes.

Résumé : Les villes développent désormais des marques, dans un monde hypermoderne qui ne cesse de s’urbaniser. La métropolisation, corrélative d’un gain d’autonomie des cités contemporaines, permet d’envisager leur gestion par la marque. C’est ce phénomène que cette thèse se propose d’étudier. La question posée est celle du sens de la ville et de sa gestion grâce à cette notion de marque, développée dans l’univers marchand. Aussi, c’est par un cadre conceptuel sémiotique que la génération de la marque de ville est abordée ici. L’étude se fonde, dans une perspective constructiviste, sur un design de recherche double, qui met en jeu d’un côté des entretiens qualitatifs de type récit de vie et, de l’autre, une étude de cas qui se déroule sur le mode de la recherche-action. L’étude met en perspective, d’un point de vue managérial et académique, les modalités de construction du sens de la marque d’une ville. L’importance des projets de vie est notamment montrée, dans le choix d’une ville comme lieu de vie. La thèse propose en outre un modèle de la marque de ville, destiné aux chercheurs et managers, notamment comme aide à la gestion.

Mots-clefs : marque de ville ; sémiotique générative ;  hypermodernité ; constructivisme ; récits de vie ; étude de cas ; recherche-action ; marketing territorial


Abstract : Nowadays cities develop brands, in a hypermodern world which keeps on urbanizing. The metropolisation is correlative to a gain of autonomy of the contemporary cities, and allows their management by branding them. This phenomenon is studied in this thesis. The meaning of the city, and of its management by the brand, which has been developed in the commercial sphere, is central to this study. So, the generation of a brand by a city is studied through a semiotic frame. The thesis is based, in a constructivist perspective, on a double research design, which implies narrative interviews and an action-research based case study. The study proposes, from an academic and managerial point of view, ways of building the meaning of a city brand. The importance of life projects is shown, as cities are chosen as living places. The thesis suggests a city branding model as a management assistant for researchers and managers.

Key-words: city branding; generative semiotics; hypermodernity; constructivism; narrative interviews; case study; action-research; place marketing



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :