Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

Sydney 2030 (site), c'est le projet de cette ville pour un développement durable, un axe clair pour la marque de la ville : il y les discours, mais aussi, semble-t-il, une stratégie et des pratiques transversales et intégrées (urbanisme, mobilité, marketing, culture, architecture, économie, etc.).



Le plan stratégique est disponible ici.

Sustainable Sydney 2030 has a vision of a Green, Global, Connected City.

GREEN with a minimal environmental impact, green with trees, parks, gardens and linked open spaces, green by example and green by reputation.

GLOBAL in economic orientation, global in links and knowledge exchange, global and open-minded in outlook and attitude.

CONNECTED physically by walking, cycling and high quality public transport, connected ‘virtually’ by world–class telecommunications, connected to communities through a sense of belonging and social well being.


Au-delà de l'aspect tarte à la crème de la thématique développement durable, la vision de Sydney, sur du long terme, semble solide. On trouve bien entendu des thématiques désormais classiques : créativité, innovation, ville verte, etc. Mais cela semble bien fait, en tenant compte des multiples parties (eci) prenantes de la cité. On a peu de visibilité sur les questions sociales, c'est dommage.




Le projet me semble travaillé par la marque, c'est-à-dire avant tout dans un souci de faire sens - que cela aboutisse ou non. La ville cherche à s'inscrire dans le réseau des villes mondiales, globales (Sassen, 1991), en fondant son développement sur des valeurs largement acceptées dans les cultures hypermodernes. L'accent est mis sur un style de vie sensé séduire les citadins, habitant ou non la ville.

Sassen S. (1991), The Global Cities, Princeton, Princeton University Press