Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

L'hypermodernité urbaine semble bien se caractériser par une évolution des villes à la fois très rapide et mondiale. J'avais déjà évoqué le cas de Songdo City, près de Séoul, projet titanesque de création d'une ville à partir de (presque) rien, cherchant à reprendre le "meilleur" des grandes cités du monde entier (Central Park de NY, canaux de Venise et architecture de Sydney).

Depuis peu, c'est le cas de Dubaï qui fait l'actualité, avec la ville de Lyon. Un quartier de la première serait en voie de construction, inspiré par la seconde : Lyon à Dubaï, sur quelques 300 hectares. Le projet devrait voir le jour en 2012 ou 2013. Côté budget, les sources sont un peu confuses...

Si je rapproche le projet de Dubaï de celui de Songdo, c'est parce qu'on peut observer une certaine similarité dans la démarche : "importer" une ville, son esprit, ses valeurs, son architecture, son style de vie (je reprends ici certains termes utilisés par M. Collomb, Maire de Lyon, au sujet du projet).

On imagine certaines limites au projet : un quartier de Lyon en climat désertique, un Lyon sans Lyonnais (comment retrouver les trois types d'acteurs institutionnels / citadins / économiques ?)... Mais déjà les responsable se défendent de vouloir produire un "pastiche" kitsch :

“L’idée ce n’est pas de faire un pastiche de Lyon façon Las Vegas, souligne Jean Paul Lebas, urbaniste chargé du projet. Ce sera une architecture contemporaine mais le tissu urbain sera lyonnais.”

“Nous sommes flatté d’inspirer Dubaï et d’insuffler une certaine atmosphère lyonnaise, un style de vie empreint d’humanisme”
Gérard Collomb (sources : conférence de presse)

Faute d'en savoir plus, il est difficile d'imaginer comment reproduire un quartier de Lyon à Dubaï sans entrer dans une stratégie d'imitation, et comment imiter sans faire du kitsch... Peut-être une voie se dessine-t-elle cependant :

«Il ne s'agit pas de reproduire les bâtiments et de faire un Lyon en carton-pâte mais de restituer une atmosphère urbaine avec des lieux culturels et des boutiques au cœur de la ville, des transports en commun, une mixité sociale, des rues et des ruelles»

« il n'y aura pas de bâtiments Haussmann, pas de reproduction de Fourvière ou du quartier Saint Jean, mais une façon d'organiser la ville à l'européenne»
Jean-Paul Lebas

Les échanges entre les villes, sportifs (OL), universitaires (EM), culturels et économiques donnent de la consistance à l'ensemble qui, sinon, pourrait paraître très superficiel. La stratégie est-elle politique ? Si il a une dimension politique, le projet ne s'y réduit pas :

"Ce projet fait davantage partie de l'identité de la ville
que d'une stratégie électorale"
Jean-Paul Lebas


Lyon (candidate pour devenir Capitale Européenne de la Culture 2013) a raison d'entrer de plain-pied dans la nouvelle modernité urbaine, malgré le côté expérimental de la chose. C'est une modernité où, semble-t-il, les villes vont bouger. Elles vont être des moteurs. Elles vont se déplacer. Essaimer...

Lyon à Dubaï, c'est un style de vie, des valeurs, une personnalité, bref, un univers de sens (donc sémiotique) qui voyage. Cela peut-il réussir ? Il semble que oui. Les villes sont en train de prendre de l'indépendance vis à vis de leur localisation géographique. Dans une certaine mesure.



Qu'est-ce qu'une ville ? Un lieu, de la géographie pure ? Ou une idée, un projet, une système de valeurs, un style de vie, un ethos ? Lyon répond à sa manière.

C'est là en partie ce que peut permettre une marque pour une ville : ne pas se limiter à la géographie, mais se connaître comme un univers de sens. Il ne s'agit pas de faire de la ville une abstraction, au contraire, la ville reste quelque chose de très concret : une architecture, des pratiques, des couleurs, des odeurs... qui ensemble font un style, une identité particulière et apte, parfois, à s'émanciper de sa géographie.

Le monde change, et ce ne sont peut-être là que folles spéculations, mais...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :