Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

Si le logo d'une ville n'en change pas le destin à lui seul, et qu'il faut toujours prendre garde à ne pas résumer une marque à un logo, il est intéressant d'étudier les enjeux de ces signes si particuliers et si diffusés. Car derrière ces logos, c'est l'imaginaire du territoire qui s'institue, c'est-à-dire rien moins que le contenu d'une marque territoriale. 

L'article dont voici le résumé, publié dans la revue Décisions Marketing, explore cette voie, ce sont des prémisces vers une étude des dimensions imaginaire et symbolique des territoires et de leurs marques. La version complète est ici.

 

Résumé

Comment représenter l’identité d’une ville avec un logo ? L’analyse sémiotique de 161 signes et de 14 entretiens qualitatifs permet d’identifier quatre types de logos de villes. Ils la désignent, l’affirment avec emphase, la représentent, ou mettent en scène une relation. L’article propose aux chercheurs et managers urbains de comprendre comment le logo renvoie à deux niveaux l’imaginaire d’une ville, selon quatre modalités sémiotiques décrites et discutées.

Abstract

How can a city represent its identity with a logo? The semiotic analysis of 161 signs and 14 qualitative interviews identifies four types of city logos. They indicate the city, bombast it, represent it or symbolise a person-city relationship. The article suggests that researchers and urban managers understand these signs as a symbolic system composed of two levels of urban imaginary, in accordance with four described and discussed ways of meaning.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :