Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par boris maynadier

Le marketing est une option pour les petites communes : l'exemple de Buzet-sur-Tarn

Buzet-sur-Tarn est une petite ville de 2300 âmes qui se vit comme un gros village, sur les bords d'une rivière qu'elle porte en son nom. J'ai la chance d'avoir été invité à réfléchir sur le branding (marketing pour produire une marque) de Buzet-sur-Tarn par quelqu'un qui a l'ambition que ce village prenne son destin en main, plutôt que d'être balloté entre les projets des uns et des autres (département, interco, ou autre).

Le marketing des petites communes

Les temps sont difficiles pour beaucoup de petites villes. La métropolisation a pour effet d'attirer les gens, notamment les jeunes, dans les grands centres urbains. Elle a pour corolaire une transformation du monde rural et des petites villes, qui y perdent parfois des habitants, des services publics (e.g. la Poste), des services privés (e.g. un café), les écoles, bref, la vie. Le phénomène est hétérogène : proximité ou éloignement d'une grande ville, contexte très rural ou intégration progressive à une métropole comptent beaucoup. Mon propos est que, quelle que soit la situation, quelle que soit la taille de la commune, le marketing territorial est une option.


Le branding d'un territoire, repose sur l'idée qu'il peut se prendre en main et guider lui-même son destin. C'est un outil stratégique. Il n'y a pas d'autonomie totale mais, au sein des réseaux de solidarité territoriale, au sein des réseaux institutionnels et politiques, on peut doter une petite commune de quelques outils stratégiques qui leur donne un peu d'autonomie, un peu de souffle. La marque, le marketing, en est un. Chaque Maire de petite commune devrait se poser la question du marketing territorial dans cette perspective.

Comment faire avec peu de moyens ?

Comment une petite ville de moins de 5000 habitants peut-elle faire, avec peu de moyens, son marketing ? C'est une question de pensée stratégique (positionnement) et de méthode (collective).

Positionner un village ou une petite ville c'est trouver l'idée directrice qui animera le territoire, autour de laquelle les potentialités se développeront, par différence avec les autres territoires. Un des effets sera de différencier la ville, et donc de renforcer son identité en la mettant en mouvement. L'enjeu est d'exister dans les interco, à proximité parfois de grandes villes. Et pour certaines, d'exister tout court.

Ensuite, il faut une méthode pour construire du mouvement. Une stratégie territoriale ne vaut que si elle y est ancrée et partagée. Pour que la démarche soit portée par les habitants, agriculteurs et autres acteurs, il faut les impliquer dans le process, à différents niveaux, selon leur rôle. C'est l'élaboration de stratégies collectives qui fera émerger de nouvelles potentialités.

L'exemple de Buzet-sur-Tarn
La petite ville, qui se vit comme un village, de 2300 âmes fait face à une augmentation de la population, ce qui en modifie la sociologie. Les néo-habitants sont nombreux à travailler à Toulouse, la métropole proche.
Le destin de Buzet/Tarn se joue entre le département du Tarn et celui de la Haute-Garonne. Le village est dans une communauté de communes 90% tarnaise, mais sur le territoire de la Haute Garonne et attenante à Toulouse Métropole. Joli Puzzle institutionnel. Les choix politiques à venir permettront peut-être de clarifier cette position. Manifestement, Buzet-sur-Tarn gagnerait à se rapprocher de Toulouse Métropole, de telle sorte qu'il puisse se positionner dans cet ensemble institutionnel et territorial.
Buzet-sur-Tarn, avec son agriculture innovante, sa forêt gérée par le Conseil Général, ses coteaux, la présence d'un golf, a une carte à jouer comme "poumon vert" d'une métropole victime de son étalement urbain. Par exemple, les potentialités autour du sport et des loisirs dans la nature (déjà présents dans la forêt), le village comme point de rencontre pour les sportifs (matériel à disposition), développement associatif, tourisme vert pour sportifs du dimanche ou amateurs plus assidus.

Pour conclure

Les villages et petites villes ont tout intérêt à s'emparer du marketing territorial. Cela n'est pas réservé aux grandes villes. Le jeu collectif du marketing à l'initiative des élus donne de la force au territoire, quelle que soit sa taille.

Buzet-sur-Tarn

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :